0044 (0) 78 9421 9201 mvangrutten@gmail.com

Définitions :

La psychomotricité est propre à chacun ; elle est l’expression corporelle de notre développement cognitif, sensoriel et moteur, affectif et émotionnel, relationnel. Le développement psychomoteur est un processus qui concerne toute la vie. Succession d’étapes dont la fluidité peut être perturbée (avec ou sans conséquence sur le développement). La psychomotricité est aussi une discipline paramédicale à médiation corporelle dont l’approche est holistique, c’est-à-dire qu’elle considère le développement de la personne comme une articulation entre corps et esprit en constante adaptation avec son environnement. Elle concerne donc la maturation neuromotrice, le développement psychoaffectif, cognitif et social dans un lien d’interdépendance. Cette discipline de soin couvre trois aspects importants, l’éducation, la rééducation et la thérapie, et pour chacun elle est dynamique et destinée à harmoniser les fonctions instrumentales (sensorielles, motrices), les fonctions comportementales (en relation, sociales) et les fonctions mentales (cognitives, affectives). Elle sollicite les possibilités de mouvements, d’expression et de relation du corps.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La psychomotricité en tant qu’approche de soin guide la personne pour trouver ou retrouver un équilibre dans son développement ; elle intervient aussi de façon précoce pour le dépistage de troubles ou la stimulation des fonctions.

En psychomotricité l’on parle de médiation corporelle.

Quelque soit le médiateur choisit (jeu, relaxation, techniques d’expression corporelle, artistique, sportives ou manuelles,…), le corps sera mis en jeu pour tout d’abord prendre conscience de l’organisation de son développement et ensuite l’ajuster aux besoins de sa vie. C’est-à-dire en réduire les dysfonctionnements quelle qu’en soit l’origine (physique, psychique, neurologique).

Le corps n’est alors plus seulement le lieu d’expression d’un mal être mais un allié qui guide vers le grandissement dans son environnement (scolaire, social, familial…).

RQ : Le site du SNUP (Syndicat National d’Union des Psychomotriciens) retrace, à travers l’histoire, la question du clivage entre corps et esprit et donne les fondements historiques de la formation de psychomotricien.