0044 (0) 78 9421 9201 mvangrutten@gmail.com

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

vous observez que votre jeune enfant ou votre adolescent :
  • ne semble pas épanoui,
  • ne développe pas de bonnes relations sociales, est en difficulté de communication, a un mode de relation particulier,
  • ne peut pas s’arrêter de bouger ou de se réajuster, est agité,
  • n’entre pas dans les apprentissages scolaires,
  • a des difficultés de motricité fine et d’écriture,
  • est très maladroit et utilise difficilement ses outils,
  • ne se déplace pas aisément, ne garde pas l’équilibre, est en difficulté dans les situations motrices,
  • n’intègre pas les notions spatiales et temporelles (repérages fragiles),
  • semble perdu dans ses représentations,
  • manque de confiance en lui-même,
  • gère difficilement le stress, a des tics, bégaie,
  • ne se repère pas entre la droite et la gauche,
  • ne peut pas se concentrer facilement, semble ne pas écouter,
  • ne respecte pas facilement les limites et montre des écarts de comportement.

Que ce soit un constat fait par la famille, le médecin ou les enseignants à l’école, un bilan psychomoteur peut aider à préciser les difficultés et à orienter au mieux l’aide proposée à votre enfant.

En tant que parents, vous observez que votre bébé :
  • présente un trouble neurologique, génétique, mental ou neuromoteur qui doit être adressé,
  • ne semble pas se développer « normalement »,
  • est en retard pour les différentes acquisitions de la petite enfance (tenue assise, marche, préhension…),
  • entre peu ou pas en relation avec vous et son environnement,
  • est difficile à apaiser et demande une grande attention
En tant qu’adulte :
  • vous recherchez une forme de thérapie adaptée à vos besoins,
  • vous questionnez vos fonctions psychomotrices et remarquez des troubles instrumentaux (espace, graphisme, coordinations…),
  • vous souhaitez gérer votre anxiété et les problématiques qui concerne votre corps (troubles alimentaires, sommeil, somatisation, stress …),
En tant que personne âgée :
  • votre autonomie de déplacement réduit,
  • vous avez des troubles de l’équilibre,
  • vous présentez des troubles neurologiques,
  • vous perdez goût à la vie.
 

 

Quelques vignettes d’indication en exemple

Mon adolescent est en difficultés à l’école. Il n’arrive quasiment jamais à prendre en compte tout ce qui est dit. Il ne termine jamais son travail, il dit ne pas avoir le temps. N’a pas de problème de comportement. Ses notes sont en baisse. A la maison, il a beaucoup de mal à faire ce qu’on lui demande et dit oublier. Il semble perdre le fil de la discussion et n’arrive pas à se concentrer longtemps. De plus, il semble triste et commence à pleurer les matins d’école (quand il n’a pas mal au ventre). Un bilan psychomoteur est conseillé par l’école.
L’école demande un bilan psychomoteur pour évaluer les repérages spatiaux de mon enfant. Il ne trouve jamais où marquer la date sur son cahier. Ne trouve pas non plus la page dans le livre ou le cahier. Il n’est jamais au même endroit que les autres pendant les séances de sport. Il ne comprend pas les quadrillages et encore moins la symétrie. Il semble perdu en général. Il ne retrouve jamais le chemin entre l’école ou le parc et la maison quand bien même nous faisons exactement le même chemin tous les jours.
Mon tout-petit a une drôle d’attitude quand on lui parle. Il ne nous regarde jamais, semble ne pas entendre. Devant la frustration, il peut crier pendant longtemps sans que personne ne puisse le consoler. Il refuse certains aliments et joue de façon rythmique et répétée avec ses mains et la lumière. Il est en retard pour les premières acquisitions : se tient difficilement assis, ne marche pas, ne parle pas, ne babille pas. Nous souhaiterions en savoir plus sur son développement, le médecin conseille un bilan psychomoteur entre autres.
Depuis tout petit, j’ai toujours eu l’impression que mon corps ne m’obéissait pas. Par exemple, quand je veux attraper mon verre, je le verse ; si je veux me déplacer dans la pièce, je me cogne. Je suis très maladroit et tombe souvent. J’ai l’impression de ne pas habiter mon corps, qu’il n’est pas à la bonne taille. Aujourd’hui, cela me coûte des mauvais points au travail. Je souhaiterais une évaluation pour savoir si cela peut changer et la psychologue me conseille la psychomotricité.
Un élève n’entre pas dans l’apprentissage de l’écriture. Depuis peu, il se braque quand je demande de sortir le cahier. Il ne tient pas en place devant sa feuille. Ne sait pas tenir son crayon. Ne comprend pas le sens d’écriture des lettres. Ne se fait pas confiance et ne veut plus essayer. Que faire ?
Aussi bien à la maison qu’à l’école, mon enfant ne respecte plus rien et ne tient pas en place. Il défie toutes les règles, n’en fait qu’à sa tête. Il peut parfois avoir des gestes ou des mots violents. Il est très agité et nous ne trouvons pas comment faire pour le calmer. En classe, il est toujours debout, parle fort et tout le temps. Il pousse parfois des cris et semble ne pas prendre en compte son environnement. L’enseignant nous contacte souvent pour des comportements agressifs. On nous a parlé de psychomotricité…
Une dame de 82 ans ne veut plus marcher, elle a fait une chute il y a six mois (fracture du col du fémur), la rééducation est terminée, il n’y a pas de cause médicale au ralentissement moteur, elle a peur de marcher et sans doute de tomber. De fait, elle diminue et s’enferme progressivement, elle ne sort plus faire les courses, ne voit plus personne, peut même rester au lit toute une journée. Pourriez-vous la rencontrer et mettre en place une reprise de confiance en sa motilité ?
L’école nous demande d’amener notre enfant pour un bilan psychomoteur et sûrement un suivi mais nous ne comprenons pas. Il ne réussit pas tout mais ne semble pas aller si mal. Que faire ?
 

Le bilan psychomoteur permet d’en savoir plus et de vous rassurer. Si votre enfant présente quelques difficultés, le psychomotricien les énoncera et évaluera avec vous de la nécessité ou non d’un travail en psychomotricité.