0044 (0) 78 9421 9201 mvangrutten@gmail.com

 

 

Le bilan psychomoteur

Avant de ne mettre en place une thérapie psychomotrice, un bilan psychomoteur est mené. Ce bilan permet de faire « l’état des lieux » de la situation (le développement de la personne jusqu’ici, ses difficultés, ses capacités…) ; mais aussi d’évaluer le niveau de difficulté pour orienter le travail thérapeutique éventuel.

Ce bilan est essentiel et suivi d’un projet thérapeutique qui guide le thérapeute et son patient tout au long du travail fait ensemble.

Le bilan en détail :

  • un constat des compétences et des difficultés de la personne
  • une analyse des résultats pour situer la difficulté dans le développemen8t psychomoteur
  • un projet thérapeutique pour décider des objectifs et des médiateurs pour la thérapie
  • la possibilité d’orienter sur d’autres thérapies si besoin (en complément ou si la difficulté ne concerne pas la psychomotricité).

Comment se déroule le bilan au cabinet ?

Le bilan pour un enfant se déroule en quatre étapes.

Un premier rendez-vous pour le ou les parents pendant lequel nous faisons l’état des lieux.

Deux rendez-vous de passation du bilan pour l’enfant (passation des tests).

Un dernier rendez-vous pour les parents consacré au compte rendu du bilan.

Le projet thérapeutique

Généralités :

Le projet thérapeutique est le plan d’action que le psychomotricien décide avec son patient et/ou sa famille quand une thérapie est indiquée. Ce projet précise la fréquence, les médiateurs, les points du développement qui seront stimulés pendant le suivi. Il peut être modifié en cours de thérapie selon les besoins du grandissement de la personne.

  • Le psychomotricien accompagne la personne et son développement.
  • Il guide la valorisation des capacités et l’autonomie dans le grandissement des fonctions.
  • Il facilite l’ajustement à l’environnement propre à la personne (scolaire, social…).
  • Il aide à minimiser les conséquences du ou des troubles sur la vie émotionnelle de la personne.
  • Il propose des situations dynamiques, des médiateurs corporels

La durée d’une thérapie ne peut être envisagée par avance. En effet, elle dépend du patient et son déroulement n’est pas linéaire.

Les médiateurs utilisés sont les jeux, la musique et toute situation créative qui permettrait au patient de mobiliser toutes les possibilités d’expression (verbales, corporelles, motrices) pour réorganiser et soutenir son développement.

Le thérapeute est garant de l’espace thérapeutique qu’il propose au patient. Il est tenu au secret professionnel. Le secret ne peut être levé que dans certaines situations légales et ce, avec l’accord du patient. Reste à la discrétion du thérapeute la possibilité de discuter certains contenus de thérapie avec les parents (avec accord de l’enfant), dans le but de faire progresser la thérapie.

Le travail de psychomotricité se fait plus aisément si fait en partenariat direct avec la famille et les intervenants concernés par l’enfant (école, autres thérapeutes, médecin).

Les séances

La durée des séances est de 45 minutes. Elles peuvent toutefois être modulées dans la mesure où cela correspondrait à l’indication thérapeutique (comme pour les tout-petits par exemple).

Elles sont en général hebdomadaires.

Ce sont des séances individuelles.

Dans certains cas, le ou les parents sont invités à participer.